dimanche 13 mai 2012

Héraldique et symboles : l'œil

L’œil, c'est le regard. Il symbolise la perception du monde. Mais qui donc se tient derrière l’œil ? Mystère...
La pupille, insondable trou noir, est comme un miroir qui ne renvoie que notre propre image. Aussi peut-on regarder quelqu'un dans les yeux sans le voir jamais.

L’œil de Dieu
C'est ainsi que l'on dénomme parfois le nébuleuse de l'Hélice, située dans la constellation du Verseau.

L’œil de la main de Fatma ou Khomsa

Très certainement d'origine punique et répandu dans les pays orientaux, ce talisman symbolise une main protectrice censée également éloigner le mauvais œil, justement.

L’œil de Providence
Symbole maçonnique depuis le XVIIe siècle, il représente l’œil-de-Dieu-qui-voit-tout. Il figure notamment sur les billets de un dollar.


L’œil de Râ ou


L’œil de Rê symbolise Tefnout, une déesse de la mythologie égyptienne. On la représentait sous la forme d'une femme à tête de lionne avec un disque solaire sur la tête.  
Tefnout est également la personnification de la déesse lointaine. Elle prend alors l'aspect et les attributs des déesses dangereuses et incarne alors l’œil de Rê, le cycle du soleil brûlant et dévastateur.
L’œil de Rê ne doit pas être confondu avec l’œil Oudjad qui représente le dieu faucon Horus, symbolisant l'entier, l'intégrité, la santé.

L’œil d'Amon
Cette figure d'origine égyptienne représente une méthode de construction du pentagone

Ligueil
(Indre-et-Loire, Centre)
D'azur à un œil d'argent à la pupille de sable.

Riaucourt
(Haute-Marne, Champagne-Ardenne)
D’azur au vol d’or surmonté d’un œil du même.

Montreuil-sur-Ille
(Ille-et-Vilaine, Bretagne)
D'azur à la fasce ondée abaissée d'argent, accompagnée en chef à dextre d'un dextrochère paré d'or à l'index tendu, mouvant du flanc, à senestre d'un œil aussi d'argent et en pointe d'une tour cousue de sable.

Saint-Léger-Dubosq
(Calvados, Basse-Normandie)
Parti : au 1) coupé au I d’argent à l’œil au naturel à l’iris de gueules pleurant de deux larmes du même et au II d’hermine à la fasce vivrée de gueules surmontée de trois tourteaux du même rangés en chef, au 2) d’argent au lion de sable armé et lampassé de gueules.