dimanche 13 mai 2012

Le stylo à bille

Le stylo à bille fait partie de ces objets courants qui ont révolutionné notre quotidien...

Un concept révolutionnaire 
Le stylo à bille, aussi appelé stylo bille ou bic, est doté d’une réserve d'encre visqueuse qui s’étale sur le papier grâce à une petite bille en rotation. 

Contrairement à son prédécesseur le stylo plume, il permet d’écrire rapidement et sans faire de tâches car l'encre sèche presque immédiatement au contact du papier.

Plus pratique, plus fiable et moins cher, ce stylo a rapidement remplacé les stylos plume, sonnant le glas de l’écriture avec des pleins et des déliés. 

Genèse de cette invention
L'idée du stylo à bille remonte à 1865, avec l’invention d’un outil qui servait à marquer le cuir. Ce concept a ensuite connu divers perfectionnements. Un stylo bille a ainsi été récompensé au concours Lépine dès 1919.
L’inventeur du stylo bille moderne est le journaliste hongrois José Ladislav Biro (1899 - 1985), qui a eu l’idée d’améliorer les stylographes de l'époque en employant de l'encre à séchage rapide utilisée pour l'impression des journaux.
Mais, dans un stylo à plume, la viscosité de cette encre l'empêche de s'écouler. Biro a alors eu l'idée de doter les stylos d’une bille, en voyant des enfants jouer aux billes dans une flaque d'eau. C’est ainsi que les stylos à bille ont vu le jour en 1938.  

La saga du Bic 
Tandis qu’aux Etats-Unis les premiers stylos billes ont été vendus par Reynold's à partir d’octobre 1945, en Europe Biro a cédé son brevet au français Marcel Bich.
Ce dernier améliore le stylo à bille en le dotant d’une bille d'un millimètre de diamètre en acier inoxydable qui tourne enfin rond et permet une écriture facile.
Il décide également de produire des stylos en grandes quantités pour réduire les coûts et proposer une pointe-bille jetable à 50 centimes.
En 1952, il lance le fameux modèle "Cristal" qui permet de suivre le niveau d’encre grâce au tube en plastique transparent. Ce modèle, dont la couleur du capuchon annonce la couleur de l'encre, a été vendu à plus de 100 milliards d'exemplaires à travers le monde.
En 1965, le Bic entre dans les écoles françaises.
Ce stylo, qui a inauguré l'ère du jetable et la société de consommation, a fait de Bic l’une des marques françaises les plus connues dans le monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire