vendredi 1 juin 2012

Les monarques de France de Louis XVI à Napoléon III

La Révolution Française rompt avec l'Ancien Régime, instaure la monarchie constitutionnelle puis la Première République qui verra se succéder plusieurs régimes : la Convention nationale (du 21 septembre 1792 au 26 octobre 1795), le Comité de salut public (du 26 octobre au 2 novembre 1795), le Directoire (26 octobre 1795 - 9 novembre 1799) et le Consulat (du 11 novembre 1799 au 18 mai 1804). Suivent le Premier Empire (1804-1814), la Restauration (1814-1830), la Monarchie de Juillet ou Seconde Restauration (1830-1848), la Seconde République (1848-1851) et le Second Empire (1852-1870).

Louis XVI, roi de France et de Navarre (1774–1789) puis roi des Français (1789–1792), né le 23 août 1754 à Versailles et guillotiné le 21 janvier 1793 sur la place de la Révolution (ancienne place Louis XV) à Paris, aujourd'hui place de la Concorde.

Louis XVI (1754-1793)

A partir de 1774
Roi de France et de Navarre
Parti : 1, d'azur, à trois fleurs de lys d'or, qui est de France; 2, de gueules, aux chaînes d'or, en croix, en sautoir et en orle, allumées en coeur de sinople, qui est de Navarre.



Louis XVII est le nom donné à Louis Charles de France (27 mars 1785 - 8 juin 1795), fils de France, duc de Normandie puis dauphin de France. Suivant l'ordre dynastique, il est reconnu comme Roi par toutes les puissances étrangères et par son oncle, futur Louis XVIII, à la mort de Louis XVI et ce jusqu'à ce que la nouvelle de sa mort, à la Prison du Temple, soit connue. Il était le second fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette.

Louis XVII (1785-1795)

Le Consulat, issu du Coup d'État du 18 Brumaire an VIII de la République française (9 novembre 1799), établit avec la Constitution de l'an VIII un régime politique autoritaire dirigé par trois consuls et en réalité par le Premier Consul Napoléon Bonaparte. Il dura jusqu'au 18 mai 1804, date de la proclamation de l'Empire.

le Premier Consul Napoléon Bonaparte

Citation (furieusement d'actualité...)
Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. [...] L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain”.

Blason de la famille Bonaparte
"De gueules à deux barres d'or accompagnées de deux étoiles du même, une en chef, l'autre en pointe."

Billet de 100 NF (1955-1958)

Napoléon 1er
Napoleone Buonaparte, francisé en Napoléon Bonaparte, (né le 15 août 1769 à Ajaccio, en Corse ; mort le 5 mai 1821 sur l'île Sainte-Hélène), général devenu Empereur des Français et conquérant de l'Europe, est une des figures les plus marquantes de l'histoire de France et de l'Europe, et une des plus connues et des plus passionnément admirées ou critiquées de l'Histoire du monde. Objet dès son vivant d'une légende noire comme d'une légende dorée, il a acquis une notoriété aujourd'hui universelle pour son génie militaire et politique, mais aussi pour son régime de pouvoir personnel très autoritaire, et pour ses incessantes campagnes souvent coûteuses, soldées par de graves défaites finales en Russie et à Waterloo et par sa mort en exil à Sainte-Hélène aux mains des Anglais.


Napoléon 1er (1769-1821)

L'écu impérial de France, sous les Bonaparte
d'azur à une aigle essorante, la tête contournée d'or ; timbré de la couronne impériale fermée ; accompagné du grand-collier de l'ordre de la Légion d'Honneur.

Napoléon François Joseph Charles Bonaparte ou Napoléon II dit le roi de Rome ou encore l'Aiglon (20 mars 1811, palais des Tuileries à Paris; †22 juillet 1832, palais de Schönbrunn à Vienne) est le fils de Napoléon Ier et de l'archiduchesse Marie-Louise d'Autriche.

Napoléon II (1811-1832) 

Louis XVIII, roi de France de 1814 à sa mort en 1824. Né le 17 novembre 1755 à Versailles, Louis Stanislas Xavier est le fils du dauphin Louis et de sa seconde épouse Marie-Josèphe de Saxe, et le frère cadet de Louis Auguste, futur Louis XVI. Il est le petit-fils de Louis XV.
Fils de France, il est d'abord titré « comte de Provence ». Tout comme son frère aîné, il passe son enfance au château de Versailles. Il y reçoit une éducation solide, comme le veut son rang. Il reçoit ensuite le palais du Luxembourg, auquel il fit de gros travaux. Il épouse en 1771 Marie-Joséphine de Savoie.
Louis XVIII meurt le 16 septembre 1824 à Paris, sans descendant, et est inhumé à la basilique Saint-Denis. Son frère, le comte d'Artois, chef des ultras, lui succède sous le nom de Charles X.

Louis XVIII (1755-1824)



Blason de Louis XVIII, comte de Provence
"D'azur à la fleur de lys d'or et au lambel de gueules."

Charles X (château de Versailles, 9 octobre 1757–Gorizia, Empire d'Autriche, 6 novembre 1836) fut roi de France et coprince d'Andorre de 1824 à 1830. Il était le second frère de Louis XVI.

Charles X (1757-1836)

Blason de Charles X, comte d'Artois
"D'azur, semé de fleurs de lys d'or, au lamble de gueules,
chaque pendant chargé de trois châteaux d'or."

Louis Antoine d'Artois, duc d’Angoulême, devenu Louis Antoine de France, dauphin de France, puis Louis de France, « comte de Marnes », aîné des Capétiens et « chef de la maison de France » sous le nom de « Louis XIX » (1836-1844).

Louis XIX (1775-1844)

Henri Charles Ferdinand Marie Dieudonné d'Artois, né au palais des Tuileries à Paris le 29 septembre 1820, et décédé à Frohsdorf (Autriche) le 24 août 1883. Il fut connu sous les noms de duc de Bordeaux, puis de «comte de Chambord» et de «Henri V».
Henri V (1820-1883)

Louis-Philippe 1er
Louis-Philippe d'Orléans (6 octobre 1773 à Paris - 26 août 1850 à Claremont dans le Surrey, Angleterre), connu sous la Révolution comme le citoyen Chartres ou encore Égalité fils, puis roi des Français de 1830 à 1848 sous le nom de Louis-Philippe Ier.


Louis-Philippe 1er (1873-1850)

Louis Philippe Albert d'Orléans, comte de Paris, prétendant orléaniste au trône de France sous le nom de « Philippe VII », est né le 24 août 1838 et décédé le 8 septembre 1894.
 Philippe VII (1838-1894)

La Deuxième République ou Seconde République est la forme de gouvernement de l'État français du 4 novembre 1848 au 2 décembre 1851. Elle fait suite à la Monarchie de Juillet et est remplacée par le Second Empire.
La Deuxième République est un régime original dans l'histoire de France d'abord par sa brièveté, ensuite car c'est le dernier régime à avoir été institué à la suite d'une révolution. C'est enfin le régime qui a instauré le suffrage universel masculin et aboli définitivement l'esclavage.
Louis-Napoléon Bonaparte (20 avril 1808 - 9 janvier 1873) est le premier président de la République française en 1848 puis le deuxième empereur des Français en 1852 sous le nom de Napoléon III et le dernier monarque à régner sur ce pays.

 Louis-Napoléon Bonaparte

Napoléon III
Issu de la maison Bonaparte, il est le fils de Louis Bonaparte, frère de Napoléon Ier et roi de Hollande, et de Hortense de Beauharnais, fille de l'impératrice Joséphine. Il devient l'aîné des Napoléon après les morts successives de son frère aîné et du Duc de Reichstadt (« l'Aiglon »).
 Napoléon III

Le prince Napoléon Eugène Louis Jean Joseph Bonaparte, prince impérial, dit Louis-Napoléon, né le 16 mars 1856 à Paris et mort le 1er juin à Ulundi (Natal, actuelle Afrique du Sud), est le seul enfant de Napoléon III, empereur des Français, et de son épouse, l'impératrice Eugénie. Appelé Louis par ses parents, il signa Napoléon après la mort de son père, le 9 janvier 1873, au lieu de Louis-Napoléon précédemment. Il fut parfois désigné sous le nom de « Napoléon IV ».

Napoléon Eugène Louis Jean Joseph Bonaparte (1856-1879)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire