lundi 22 octobre 2012

Bestiaire fantastique : le sphinx

En héraldique, la représentation du sphinx est extrêmement rare. Il n'est donc pas facile de trouver des blasons où figure cette créature mythologique.
Le sphinx grec est le plus souvent une figure féminine, également appelée sphinge. Elle est alors représentée avec un buste de femme, un corps de lion et des ailes d'oiseau. Le sphinx égyptien est plutôt mâle et ne comporte pas d'ailes, contrairement au sphinx babylonien.

Sphinx égyptien et sphinx babylonien

Sphinge et sphinx grecs

Sphinx hittite (Anatolie, IIe millénaire av. J.C.)

 Sphinge du Pavillon Joséphine du Jardin de l'Orangerie de Strasbourg

Le sphinx est à la fois le gardien et le protecteur d'un temple, d'un sanctuaire mais aussi d'un savoir secret, réservé aux initiés. Il est donc réputé poser des énigmes. Telle est sa symbolique.

 Le blason de Bessines-sur-Gartempe en deux versions
(Haute-Vienne, Limousin)
 De sinople au sphinx ailé d'or, assis et contourné.


Coupé : le premier parti d'azur à trois besants d'or deux et un et de gueules au signe des barons tirés de l'armée, le deuxième d'or au sphinx de sable soutenu de gueules, brochant sur un palmier de sinople, accosté à dextre et à sénestre d'un croissant de gueules surmonté d'une étoile de même.

Duc de Padoue (1778-1853)
Écartelé: aux 1 et 4, d'argent, à une croix treillissée d'azur ; aux 2 et 3, d'or, à un sphinx de sable, couché sur une base de gueules, tenant un étendard turc à trois queues de cheval, posé en barre, de sable. Au chef de gueules, brochant sur le tout, semé d'étoiles d'argent.

Le blason de Jean-Louis-Chrétien CARRIÈRE DE BEAUMONT  
(1771-1813), général de brigade, baron de l'Empire
Coupé : au 1er, parti de sinople et de gueules ; le sinople à la pyramide d'argent alaisée et le gueules au signe des barons militaires ; au 2e, d'argent au sphinx de carnation couché sur une tablette de granit au naturel.

Oedipe et le Sphinx, détail d'une toile de Michel Giliberti, 2008


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire