dimanche 25 novembre 2012

Bestiaire fantastique : l'amphiptère et l'amphisbène

Dans la mythologie romaine, l'amphisbène est un serpent légendaire possédant une tête à chaque extrémité du corps. Selon Lucain, l'amphisbène fut engendré par le sang qui coulait de la tête tranchée de la Gorgone Méduse, alors que Persée survolait le désert de Libye en la tenant à la main. L'amphiptère est, quant à lui, représenté sous la forme d'un serpent ailé. On le retrouve sous forme de meuble héraldique, mais aussi dans divers mythes et légendes.
L'amphisbène

Représentations héraldiques de l'amphisbène

Iconographie des bestaires médiévaux






L'amphiptère ou serpent volant


La symbolique du serpent est multiple et varie selon les traditions. Il y a, à ce sujet, d'excellentes études sur la Toile pour qui désirerait approfondir la question. Le fait est que l'attribution d'ailes à un animal qui en est normalement dépourvu lui confère un sens positif. Les ailes représentent la possibilité de se déplacer librement, de s'affranchir de la pesanteur de la matière brute et symbolisent donc aussi la dématérialisation, c'est-à-dire la libération de l'esprit ou de l'âme. L'amphiptère est souvent confondu avec la vouivre (ou wyverne), appelée guivre en héraldique, mais aussi avec le dragon.

Blason de Vielle-Adour
(Hautes-Pyrénées, Midi-Pyrénées)
D'argent à un amphiptère de sable, au chef d'azur 
chargé d'une étoile d'or accostée de deux croissants du même.

Ville de Marrazes (Portugal)
D'argent à un château d'azur ouvert et ajouré du champ posé sur un mont de sable chargé d'une fasce ondée du champ elle-même chargée d'une cotice ondée aussi d'azur, accompagné en chef d'un serpent ailé accosté de deux arbres arrachés, le tout de sinople.