samedi 17 novembre 2012

Filmographie de l'Odyssée

L'odyssée retrace le parcours fantastique d'Ulysse, héros de la guerre de Troie, qui après avoir défié les dieux, déchaîne la colère de Poséidon. Celui ci condamne Ulysse à errer sur les flots pour l'éternité, l'empêchant de regagner son royaume d'Ithaque. Une malédiction qui va modifier l'itinéraire d'Ulysse, l'entraînant dans un voyage peuplé d'embûches : des cyclopes aux monstres Charybde et Scylla, en passant par sa fascinante descente aux enfers.

Ulysse est un peplum italien de 1954 qui garde sa touche très holywoodienne, au sens théâtral et carton-pâte du terme. C'est certes un peu péjoratif mais on a effectivement l'impression qu'il met plus en valeur l'acteur que le personnage que celui-ci doit incarner, chose que l'on observe, au demeurant, dans beaucoup de films de cette époque. On pense notamment au Cléopâtre réalisé par Joseph L. Mankiewicz en 1963, toute une super production mise, finalement, au service du couple d'alors, Elizabeth Taylor et Richard Burton...

Cette mini-série italienne réalisée en 1968 par Franco Rossi, en huit épisodes de 50 minutes, met en scène un Ulysse beaucoup moins fanfaron que le précédent. C'est la plus fidèle adaptation à l'écran du poème d'Homère. Film à voir sur Youtube en quatre épisodes.

Ce téléfilm, qui a bénéficié de grands moyens, nous campe un Ulysse tout en profondeur, autant aux prises avec l'aventure extérieure qu'avec sa réflexion intérieure.

L'Ulysse qui apparaît dans ce film est un homme posé et réfléchi, celui-là même qui trouvera le moyen de pénétrer dans une ville Troie que dix années de siège n'ont pas réussi à faire tomber.

Ce film britannico-canadien est une inspiration très libre du récit d'Homère. Après avoir fait naufrage sur l'île des brumes, Ulysse et ses compagnons sont aux prises avec des créatures maléfiques... Disons-le franchement : ce film ne tient pas ses promesses. Une interprétation plutôt plate et des effets spéciaux de série B pour petit écran font qu'on peut ne pas voir ce film, à moins d'avoir du temps à perdre.

1 commentaire: