lundi 26 novembre 2012

Le 18e siècle par la peinture : les Coypel

À l'instar des Van Loo évoqués dans un billet précédant, les Coypel forment une dynastie de peintres.

Noël Coypel (1628-1707)

Noël Coypel était un artiste-peintre et décorateur français de l’école classique, né et mort à Paris. Membre de l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1663, il y devint professeur en 1664. Il exerce la position de directeur de l’Académie de France à Rome de 1673 à 1675. Il participe à la décoration du château de Versailles sous la direction de Charles Le Brun, du palais du parlement de Bretagne, des Tuileries et des Invalides (de 1700 à 1707).

Noël Coypel, Sacrifice à Jupiter

Antoine Coypel (1661-1722)
Antoine Coypel, peintre d’histoire et décorateur, est le fils de Noël Coypel dont il est l'élève et qu'il accompagne à Rome (1673 à 1675) où il achève sa formation.

Portrait d'Antoine Coypel vers 1705 par Alexis Grimou (1678-1733)

Antoine Coypel, Ambassade Perse auprès de Louis XIV (1715)

Noël Nicolas Coypel (1690-1734)
Fils de Noël Coypel et demi-frère d'Antoine, les historiens d'art le tiennent pour le plus doué de la famille. C'est son père qui le forma aux premiers éléments de la peinture. Il est classé comme peintre Rococo.

L'enlèvement d'Europe, 1727, Noël Nicolas Coypel, 
Philadelphia Museum of Art

Naissance de Vénus, 1732, Noël-Nicolas Coypel, 
Hermitage Museum 

Charles Antoine Coypel (1694-1752)
Autoportrait, 1734

Deux autres autoportraits de l'artiste

Portraits de la famille Dupillé, 1733

Portrait de Molière, 1734

Portrait de Philippe Coypel (1703-1777), Ecuyer du Roi, frère de l'artiste (daté de 1732)

Portrait de femme à son ouvrage