jeudi 8 novembre 2012

Blasons et drapeaux celtiques (1)

La vexillologie et l'héraldique se répondent et s'inspirent mutuellement. Il est donc difficile de s'intéresser à l'une sans l'autre. Ces deux sciences sont complémentaires et touchent aux mêmes symbolismes. La vexillologie celtique en général et bretonne en particulier est particulièrement riche puisqu'on dénombre pas moins de 550 drapeaux. Un petit tour d'horizon s'impose.
Les six pays celtiques sont l'Écosse (Alba), l'Irlande (Éire), l'île de Man (Ellan Vannin), le Pays de Galles (Cymru), les Cornouailles britanniques (Kernow) et la Bretagne (Breizh), auxquelles il faut ajouter deux pays de la péninsule hispanique : la Galice et les Asturies. 



Le drapeau interceltique

Les différents drapeaux ont été disposés de manière à marquer les caractéristiques essentielles de chacun. Les drapeaux forment ici un tout et leur union est signifiée par le triskel central, symbole important de la culture celte. Il en existe différentes versions mais l'idée centrale prévaut : exprimer l'unité d'une culture spécifique et d'une identité traditionnelle forte en réunissant sous une même bannière les diverses communautés de ce que l'on appelle parfois la Grande Celtie.

Festival interceltique de Lorient (photo Marine Prat)


Le drapeau panceltique

Le panceltisme est un ensemble d'idées qui postulent des intérêts communs entre les populations qui parlent des langues celtiques ou partagent des éléments de culture pouvant être caractérisés comme relevant de coutumes ou de récits mythologiques celtiques. Ainsi, ce drapeau (conçu par Robert Berthelier dans les années 1950) réunit-il dans un même cercle les six nations celtiques : les trois nations brittoniques, formées de la Bretagne, des Cornouailles et du Pays de Galles, et les trois nations gaéliques, formées par l'Écosse, l'île de Man et l'Irlande.

Irlande

Ce drapeau est en usage depuis 1922 et officiel depuis 1937.
   
Le vert est la couleur emblématique de mouvement catholique de libération nationale, et associée traditionnellement à l'Irlande. 
Le blanc est le symbole de paix entre les deux communautés (catholique et protestante). 
L'orange commémore pour les protestants la victoire décisive du roi d'Angleterre Guillaume III (issu de la Maison d'Orange-Nassau) que celui-ci remporta le 30 juillet 1690 à la Boyne sur les partisans catholiques de Jacques II.   
 
Pavillon de beaupré de la Marine irlandaise
Héritage du drapeau de l'Irlande des XVIIIe-XIXe siècles
également drapeau du Leinster
 
Drapeau de la Présidence de la République
Héritage du drapeau irlandais du XVIe siècle



Royaume d'Irlande


île de Man


Drapeau parlementaire du Tynwald
Tynwald est le nom donné au parlement bicamériste de l’île de Man.


Écosse 


Royaume d'Écosse


Bretagne

Drapeau historique dit kroaz (1188)



Cornouailles britanniques

Duché des Cornouailles

Pays de Galles

Drapeau de l'Eglise du Pays de Galles

Principauté de Galles


Galice
 Le drapeau porte le blason.

Asturies


Festival interceltique de Lorient


Drapeau celtique nordique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire