lundi 24 décembre 2012

Joyeux Noël avec Tintin

La couverture du journal Tintin du 24 décembre 1964, signée Hergé, nous montre Tintin, Milou, le capitaine Haddock, le professeur Tournesol et les Dupondt marcher dans la campagne enneigée. D'où viennent-ils ? Où vont-ils ? S'en retournent-ils à Moulinsart ou se rendent-ils à quelque veillée, voire à la messe de minuit ?


Que cherche donc Tournesol avec son pendule ? Pourquoi Tintin tient-il un agneau dans ses bras ? L'aurait-il recueilli quelque part ? Et que contient le paquet cadeau que Milou tient dans sa gueule ? Remarquons que le capitaine Haddock n'a pas oublié sa bouteille de whisky... Tonnerre de Brest !



Cette couverture pastiche nous montre un Tintin et un Haddock rattrapés par l'âge et retirés, sans doute définitivement, en leur château de Moulinsart, feuillettant avec plus d'amusement que de nostalgie les albums qui relatent leurs aventures passées. Justement, celle de l'étoile mystérieuse est furieusement d'actualité, puisqu'elle commence sur la menace de la fin du monde, à laquelle eux comme nous ont heureusement échappé. Dans le coin du bas, à gauche, nous entrevoyons le Lotus Bleu, qui, faisant suite aux Cigares du Pharaon, raconte cette fameuse virée de Tintin à Shanghaï où il sera aux prises avec une terrible bande internationale de trafiquants de stupéfiants, dirigée par le machiavélique Rastapopoulos et Mitsuhirato, un agent infiltré des services secrets nippons. Sans doute à cette époque, Archibald Haddock, qui n'avait pas encore rencontré Tintin, convoyait-il déjà, à son insu, de l'opium sur le cargo Karaboudjan qu'il commandait alors, entre deux bouteilles de whisky...

L'étiquette de la boîte du fameux Crabe extra

Herald Dick, qui n'a pas son pareil pour visiter les insoupçonnés de l'héraldique, a publié deux articles sur Tintin. Il suffit de cliquer sur les images pour accéder directement aux pages.