jeudi 20 décembre 2012

Le cor de chasse en héraldique

En héraldique, le cor de chasse apparaît parfois sous les appellations de cornet, de grêlier, de huchet ou de trompe. S'il symbolise le courage et l'ardeur, il signifiait plus généralement le droit de chasse sous l'Ancien Régime.

Le premier instrument est une trompe de chasse, le second un cor de chasse (virolé et enguiché de gueules) et le troisième un cor de poste. Le grêlier est un cor plus puissant.

Audembert
(Pas-de-Calais, Nord-Pas-de-Calais)
D’argent aux trois têtes de chien de chasse de sable, 
au chef de gueules au cor de chasse contourné d’or.

Chantilly
(Oise, Picardie)
D'azur au cor de chasse d'or, 
au chef cousu de gueules semé d'arbres d'argent.

Haussignémont
(Marne, Champagne-Ardenne)
D'or à la bande d'azur chargée de trois fleurs de lys d'argent, accompagnée, en chef, d'un cor de chasse contourné de sinople, lié de gueules, et, en pointe, d'une tête de maure de sable liée aussi d'argent.

La Celle-Saint-Cloud
(Yvelines, Ile-de-France)
D'azur au cor de chasse d'or enfermant une fleur de lys du même, 
au chef d'argent chargé de trois têtes d'aigle arrachées de sable.

Les Essarts-le-Roi
(Yvelines, Ile-de-France)
Tiercé en pairle renversé d'azur, de sinople et de gueule, au 1) à la fleur de lis, au 2) à feuille de chêne, au 3) à deux cors entrelacés, tous d'or.

Limeray
(Indre-et-Loire)

Coupé : d'or au soleil levant de gueules, rayonnant de sable, surmonté de trois grappes de raisin de gueules mal ordonnées, issant d'une rivière ondée d'azur mouvant de la pointe, le reflet du soleil cousu aussi de sable chargé d'un cor de postillon du champ.

Parempuyre
(Gironde, Aquitaine)
Tranché, au premier de sinople au cor de chasse d'or, 
au deuxième d'azur chargé d'ondes d'argent.

Coubron
(Seine-Saint-Denis, Ile-de-France)
D'or à trois huchets (ou cors de chasse) de sable, liés, enguichés et virolés d'azur, posés 2 et 1 (qui sont de la famille Nesmond), au chef de gueules, chargé de trois roses d'argent (qui sont de la famille Hocquart).

Grandsaigne
(Corrèze, Limousin)
D'azur au cor de chasse d'or surmonté d'une étoile d'argent et accompagné en pointe d'un soleil d'or à dextre et d'une lune d'argent à senestre.

Le Vésinet
(Yvelines, Ile-de-France)
De gueules au cor de chasse d'or, contourné et virolé d'argent, au chef cousu d'azur, chargé d'une marguerite d'argent, boutonnée d'or, tigée et feuillée de sinople, accostée de deux feuilles de chêne d'or en bande et en barre.

Saint-Gengoux-le-National
(Saône-et-Loire, Bourgogne)
De gueules à la bande d'or chargée de trois alérions de sable, 
et accompagnée de deux cors de chasse d'or.

Saint-Marc-du-Cor
(Loir-et-Cher, Centre)
De sinople au cor de chasse d'or, virolé et enguiché de gueules, 
accompagné en pointe de deux burèles ondées d'argent.





Journal Tintin n° 358 de 1955