dimanche 16 décembre 2012

L'imagerie de Noël à travers les papiers cadeaux

Il arrive parfois, pour ne pas dire souvent, que le papier qui sert à envelopper le cadeau de Noël est plus beau que ce qu'il promet. Mais dans la plupart des cas, il est à peine considéré et finit immanquablement au panier, roulé en boule après avoir été déchiré, voire massacré.
Il est vrai que certains papiers sont trop neutres pour susciter un intérêt autre que celui de leur destination première. Ils peuvent au mieux servir une seconde fois s'ils ne sont pas froissés. L'idée serait donc de conserver un échantillon de ceux que l'on estime comme beaux et d'en faire un recueil, pour le plaisir de l'image. Et si l'on y réfléchit bien, la fête de Noël tourne quand même plus ou moins autour des cadeaux que l'on offre et que l'on reçoit. Ce moment est même le point culminant de la fête, surtout pour les enfants. Or, le cadeau se présente d'abord par le papier qui l'emballe. Bien entendu, tout le monde n'a pas l'âme collectionneuse et l'on s'encombrerait vite de tout ce qui mériterait d'être conservé. L'univers des collections nous montre assez qu'il n'est rien qui ne soit collectionnable. Toujours est-il que le papier cadeau et son imagerie font partie de l'ambiance de la fête. En voici quelques uns sauvés de la corbeille...