mardi 8 janvier 2013

Association d'un symbole et d'un logo


Le rapport entre le symbole du pharaon Kih-Oskh (des aventures de Tintin et Milou Les cigares du Pharaon) et du logo de la RATP (métropolitain parisien) est purement visuel mais on ne peut s'empêcher de les rapprocher. Dans les deux cas, une ligne traverse un cercle et le point à l'intérieur du premier fait songer à un œil qui est simplement suggéré dans le second. En effet, la ligne bleue, qui évoque la Seine traversant Paris, forme le profil d'un visage regardant vers le haut. Et c'est précisément vers ce point induit que notre propre regard est attiré et ramené sans cesse. C'est aussi le cas pour la première figure : le point supérieur et intérieur exerce une sorte de magnétisme. Dans les deux cas, le vrai centre de l'image ne correspond pas au centre géométrique. Enfin, le symbole de Kih-Oskh n'est pas sans rappeler celui du Ying Yang, tout en lui étant opposé car, au lieu d'intégrer les contraires, il représente l'exclusion par le point extérieur au cercle, coupé en fait du premier par deux lignes. Il y a là comme deux réalités qui ne peuvent pas se rejoindre.

Procédons maintenant à un échange des couleurs et des positions...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire