lundi 1 avril 2013

Arbres en héraldique : le bouleau

Le bouleau, l'arbre à la peau d'argent striée de sable...

Le calendrier celtique est organisé en treize périodes lunaires dont chacune est attribuée à un arbre. C'est le bouleau qui ouvre l'année. Il symbolise la renaissance et la sagesse. Arbre sacré chez les populations sibériennes et chez les Amérindiens qui utilisaient son écorce pour en faire des canoës, arbre national en Russie, symbole du nationalisme chez les romantiques norvégiens, le bouleau est l'arbre aux mille vertus : son bois sert à fabriquer des panneaux de particules et de la pâte à papier mais est également un excellent combustible ; ses rameaux servaient à confectionner des balais ; diurétique et fébrifuge, très utilisé aussi en dermatologie, c'est l'arbre dépuratif par excellence ; de ses feuilles, légèrement amères, on fait des tisanes contre les rhumatismes, l’hydropsie et les calculs rénaux ; la sève de bouleau, récoltée au printemps, a des effets certains sur l'arthrite ; le bitumen ou goudron de bouleau est utilisé depuis le néolithique pour rendre étanches les tonneaux, les bateaux....



Boulay-les-Barres
(Loiret, Centre)  
Tranché : au premier d'argent aux trois bouleaux de 
sinople ordonnés 2 et 1, au second barré d'or et d'azur.

La Biolle
(Savoie, Rhône-Alpes)
D'or à un bouleau d'argent feuillé de sinople, accostés de deux autres plus petits,
le tout posé sur un mont du même, au franc-canton de gueules à la croix d'argent.

Le Bellay-en-Vexin
(Val-d'Oise, Ile-de-France)


Parti : d'or au bouleau arraché de sinople, fûté au naturel, accosté, en pointe, de deux quartefeuilles aussi de sinople percées, au chef d'azur semé de fleurs de lis du champ brisé d'un lambel d'hermine.

Le Boulay-Morin
(Eure, Haute-Normandie)

 
D'argent au chevron de gueules chargé de trois besants d'or, accompagné 
en chef de deux maillets du même et en pointe d'un bouleau de sinople.

Boulard de Gatellier 
D'azur à une branche de 3 rameaux de bouleau d'argent, 
au chef de gueules chargé de 3 boules d'or. 

Blasons de villes allemandes

Bark (Schleswig Holstein)

Birkigt (Saxe)

Bresegard bei Picher
(Mecklenburg-Vorpommern)

Junkertum Birkenbruch


Berkoth (Rhénanie-Palatinat)

Böhnhusen (Schleswig Holstein)

Brickeln
(Schleswig Holstein)

Birkungen (Thuringe)

Canada & États-Unis

Jonathan David Arthur Good
(Géorgie, États-Unis)
De sinople au bouleau arraché d’argent d’où 
pend un écusson du même à la croix de gueules.

Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec
Un besant d’argent à l’étoile de vie, ses branches sommées chacune d’une demi-fleur de lis, le tout d’azur, chargée d’un bâton d’or accolé d’un serpent d’argent, le tout cerclé d’un anneau d’azur inscrit POUR L’ESPOIR ET LA VIE en lettres d’argent et sommé d’une couronne de fleurdelisée d’or, le tout environné d’une guirlande de feuilles d’érable et de feuilles de bouleau fruitées du même mouvante d’un iris versicolore au naturel.

Fédération québécoise des sociétés de généalogie
Un tourteau d’azur chargé d’un navire à trois mâts d’argent accompagné en chef d’une fleur de lis, en sautoir de quatre feuilles de bouleau, les tiges vers l’abîme, et aux deux flancs et en pointe, de trois écussons les pointes vers l’extérieur, le tout d’or et brochant sur une bordure de racines entrelacées d’argent.

Le bouleau et le tussilage

Dans son biotope particulier où règne l'interaction entre les plantes, le bouleau est lié au tussilage (Tussilago farfara), une plante vivace à rhizomes, très utilisée en phytothérapie. Le tussilage apparaît dès le mois de février. C'est lui donne au bouleau le signal du réveil qui offre alors à qui le souhaite sa sève, pour une cure de printemps.


Autrefois, la feuille de tussilage servait d'enseigne aux apothicaires. C'est dire l'importance qu'on lui accordait. L'un des plus anciens et meilleurs remèdes pectoraux, selon le docteur Jean Valnet ; particulièrement efficace contre la toux chronique accompagnant la silicose et l'emphysème, selon le docteur Fritz Weiss, qui souligne toutefois que l'infusion n'apporte qu'un soulagement symptomatique, ces deux maladies étant incurables. On en prend une tasse le matin, dès le réveil, au moment où la toux est la plus forte, puis une autre le soir au coucher.







Bart
(Doubs, Franche-Comté)
De gueules à la cotice en barre d'argent, haussée à dextre et abaissée à senestre, accompagnée en chef dextre d'une fleur (de tussilage?) d'or tigée et feuillée de sinople, en chef senestre d'une truite d'argent posée en barre et en pointe d'une hure de sanglier d'argent. (L'Armorial des villes et des villages de France)

Compléments iconographiques

Hanneton porte-bonheur sur un bouleau
Dans le bois de bouleaux, par H. Lebscher