mercredi 12 mars 2014

Joseph Ducreux (1735-1802), un peintre très en vue

Joseph Ducreux (1735-1802) est un portraitiste, pastelliste, miniaturiste et graveur lorrain, puis français, après le rattachement du duché de Lorraine à la Couronne de France, le 23 février 1966. Nommé peintre de la reine Marie-Antoinette, il est mieux connu pour ses autoportraits assez truculents qui montrent son intention de rompre avec la tradition et son intérêt pour la physionomie, une pseudo-science qui se base sur le physique et plus particulièrement le visage pour capturer et rendre le caractère et la personnalité de ses modèles.




Cet autoportrait de 1793, appelé Portrait de l'artiste sous les traits d'un moqueur (Musée du Louvre) est devenu emblématique de certains groupes de rappeurs qui ont vu dans la posture du peintre, jusqu'au port du chapeau sur le côté, une curieuse ressemblance avec leur propre gestuelle.


Autoportraits où le peintre se montre en train de bâiller et de s'étirer.
Le premier date d'avant 1783 et le second de 1791. 

Le discret (1790)

 
Autoportrait le montrant à la fois surpris et en proie à la terreur.

Portrait de Maximilien-François-Marie-Isidore de Robespierre (1758-1794)


La reine Marie-Antoinette en 1769