lundi 17 mars 2014

La sagesse méconnue de Louis XV



Quelle est donc cette étrange bombe qui fut expérimentée sur le canal de Versailles et dans la cour de l'Arsenal de Paris durant le règne de Louis XV, en 1759 très précisément ? Le quotidien Paris-Presse du 21 mai 1957 commente les faits...
 

"Louis XV, bien que mort il y a 183 ans, se trouve aujourd'hui mêlé à la controverse qui oppose partisans et adversaires de la poursuite des essais atomiques.
Dans un article où il s'élève contre ces expériences, le journaliste anglais James Cameron du New Chronicle évoque le grand exemple de sagesse qu'a donné Louis XV, si l'on en croit du moins ce passage, extrait d'une chronique anglaise du siècle dernier : le Livre des Jours, de Chambers :
   Louis XV, s'il n'avait pas toujours une vie privée exemplaire, n'était pas sans certaines vertus qui sont toujours appréciables quand elles existent en haut lieu...
   Un natif du Dauphiné, du nom de Dupré, qui avait passé sa vie à faire des expériences de chimie, déclara avoir découvert une sorte de feu si rapide et si dévastateur qu'il ne pouvait être ni évité ni combattu, et que l'eau activait sa puissance au lieu de la détruire.
   Sur le canal de Versailles, en présence du roi, et dans la cour de l'arsenal de Paris, Dupré fit des expériences et le résultat abasourdit les assistants. Quand il fut clairement démontré qu'un homme possédant ce secret pouvait brûler une flotte, ou détruire une ville malgré toute résistance, Louis XV interdit que l'invention soit rendue publique.
   Bien qu'il fût, à l'époque, très embarrassé par une guerre contre les Anglais, dont il importait fort de détruire la flotte, il refusa d'employer cette invention dont il décida au contraire la suppression pour le bien de l'humanité.
   Dupré mourut quelque temps après, emportant son secret dans la tombe. Une telle histoire paraît incroyable, pourtant, il ne semble pas impossible, vu les progrès de la science, que soit un jour inventé un fu capable d'effets si formidables que la guerre en deviendrait une absurdité et qu'il obligerait à organiser une police générale des nations destinées à empêcher les pays d'entrer en hostilité les uns contre les autres."
L'article sur Antoine Dupré sur Wikipédia.

Robert Chambers (1802-1871) est un naturaliste, éditeur et écrivain écossais. Libraire à succès à Édimbourg, il écrivit de nombreux livres sur l'histoire et le folklore de l'Écosse. Avec son frère William, il était aussi éditeur d'ouvrages d'éducation populaire. Il se rendit célèbre pour trois œuvres majeures : sa Cyclopaedia of English Literature en trois tomes (1840-1843), ses Vestiges of the Natural History of Creation qu'il publia anonymement en 1844 car il y proposait une théorie de l'évolution et enfin son Book of Days.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire