samedi 29 mars 2014

Le Grand Chaos

 
Il n'y aura plus de chemins
Pour mener aux sanctuaires,
Le mensonge sera préféré à la vérité,
Il n'y aura plus d'honneur pour le rang, ni l'âge,
Les Anciens seront rejetés dans la honte,
Le plus jeune restera assis,
Pendant que son aîné sera debout à ses côtés.
Il viendra une grande avarice,
Une grande inhospitalité parmi les tribus,
Et les rois honoreront de faux dieux
Aux lois fourbes,
Qui feront de leurs peuples
Des peuples d'esclaves.
Ils diront le contraire de ce qu'ils font,
Et feront le contraire de ce qu'ils disent.
Chacun tournera son art en mauvais enseignement.
Les bardes chanteront de fausses légendes,
Les hommes et les femmes auront peur de tout,
Même de leur propre mort,
Car ils auront tout oublié.
Lâches et cupides, avides et malveillants,
Ils mériteront ce qui leur arrive.
Quand le ciel leur tombera sur la tête,
Ils ne sauront plus que la mort
N'est que le milieu d'une longue vie.
Ils vivront tous leurs âges dans la terreur.
Plus personne dans les tribus
Ne saura les mystères de l'Esprit,
Si puissant qu'il peut anéantir le mal.
D'après Les druides, par Françoise Le Roux et François-Joseph Guyonvarc'h
Symboles du Chaos et de la Chaosphère

Symboles de l'Homme droit (positif) et de l'Homme inversé (négatif)

L'Ouroboros, le serpent (ou le dragon parfois) qui se mord la queue, symbolise un cycle d'évolution refermé sur lui-même. 

La Nature s'autodétruisant... 
(dessin de Denis Gaspar de Strasbourg que je salue au passage)