vendredi 14 mars 2014

Les loisirs et la mode au XVIIe siècle

Le XVIIe siècle une période de très grands changements du point de vue culturel. La culture française rayonne en Europe, dans tous les domaines, appuyée par la création d'Académies : la littérature, les arts, les sciences. Le français est confirmé comme la langue des grands écrivains (Molière, Racine, Corneille…). La peinture, la sculpture, l'architecture, et la musique sont florissantes. Les scientifiques français tiennent une place très importante en Europe (astronomie, mathématiques, physique, optique), avec Fermat, Pascal, Descartes… Petits extraits de textes...

Les fêtes

On ne parle ici que de divertissements et chacun dépense beaucoup d'argent pour y participer. Samedi, on dansera le grand ballet, et la semaine prochaine se passera à Vincennes; il y aura trois jours de fête de suite; le premier jour on sera habillé en tenue de ville, le second en tenue de chasse et le troisième on sera masqué.

D'après  le marquis de Saint-Maurice, Lettres sur la cour de Louis XIV (1667-1670) 

 
Deux femmes de la famille Lake par Sir Peter Lely (vers 1660) Visible au Tate Britain

Les frères Le Nain - Le Concert (1650) - Musée municipal de Laon

La coiffure des dames en 1694 

C'était une espèce d'édifice à plusieurs étages, fait de fil de fer, et sur lequel on plaçait différents morceaux de toiles séparés par des rubans ornés de boucles et de cheveux. Tout cela est désigné par des nom si bizarres (vous avez dit bizarres, comme c'est étrange !) et si ridicules que, plus tard, nos descendants auront besoin d'un dictionnaire pour expliquer l'usage de ces différentes pièces et l'endroit où on les plaçait.
D'après un traité contre le luxe des coiffures

Portrait de Suzanna Doublet-Huygens par Caspar Netscher (1639-1684)


La propreté au 17e siècle

On peut quelquefois prendre un bain pour avoir le corps propre, et tous les jours on se lavera les mains avec le pain d'amande. Il faut aussi se faire laver le visage presque aussi souvent.  
D'après la Lois de la galanterie française

L’Entremetteuse (1625)  par Gerrit van Honthorst


Le luxe des vêtements en 1697   

Tout le monde s'habille avec beaucoup d'élégance; les rubans, les miroirs et les dentelles sont trois choses sans lesquelles les Français ne peuvent pas vivre. L'or et l'argent sont devenus si ordinaires qu'ils brillent sur les habits de toutes sortes de personnes.

D'après les Lettres d'un Sicilien







En bref

Au 17e siècle existent des acteurs professionnels, mais à l'occasion, seigneurs et nobles dames aiment bien également jouer la comédie.
A cette époque, les livres et journaux ne peuvent paraître qu'après avoir reçu une autorisation du roi.
Au 17e siècle, les auteurs à la mode sont Corneille, Racine, Molière ou La Fontaine.
Vers 1680, par ordre du roi Louis XIV, diverses troupes de comédiens se regroupent pour former la Comédie Française. 

Jean Racine (1639-1699) et Molière (1622-1673)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire