mardi 15 avril 2014

Les armoiries de l'Hôtel Westminster, rue de la Paix à Paris

Au 13 rue de la Paix, dans le 2ème arrondissement de Paris, entre la très célèbre Place Vendôme et l'Opéra Garnier, entouré des plus grands noms de la joaillerie et de la haute couture, l’Hôtel Westminster est la définition même de l’art de vivre à la française. Son nom rend hommage au Duc de Westminster Hugh Lupus Grosvenor (1825–1899) qui aimait à y séjourner au milieu du XIXe siècle et auquel l’hôtel a emprunté les armoiries arborées en façade, au-dessus de la porte principale d'entrée de l'hôtel. De passage dans la capitale, le duc actuel, Gerald Cavendish Grosvenor, né en 1951, y réside toujours. Une noble enseigne pour une maison où le luxe s’accorde merveilleusement avec la discrétion. Depuis 150 ans, cet établissement a fait son lit dans une rue qui lui semblait prédestinée : la rue de la Paix. Ici, en effet tout semble apaisé, feutré. 

Façade de l'hôtel portant les armoiries (Photo Pierrette Colas)

L'hôtel compte 80 chambres de luxe et 22 suites décorées de style classique Louis XV et Louis XVI. L’empreinte harmonieuse du mobilier d’époque, des cheminées en marbre, des lithographies, des tableaux anciens et des tissus soyeux apportent une élégance remplie de charme et d’authenticité associée aux meilleures technologies modernes.

http://warwickhotels.com/westminster/
Cliquez sur les images pour accéder au site de l'hôtel
http://warwickhotels.com/westminster/

Photographie : Pierrette Colas

Les armoiries

L'écu d'azur, entre deux chiens pour tenants, est surmonté de la couronne ducale. Le meuble principal de l'écu figure une herse flanquée d'une chaîne de part et d'autre, éléments que l'on retrouve sur les armes du Duc de Westminster (ci-dessous). Photographie : Pierrette Colas

La devise indique que l'on compte davantage sur la vertu plutôt que sur la naissance. Le latin virtus a plusieurs significations complémentaires : d'abord celle de courage, au sens de bravoure, de vaillance, de fermeté d'âme devant le danger, ensuite celle de mérite, au sens d'une qualité estimable que possède quelqu'un, ce qui fait la valeur de quelqu'un. Le mot stemma signifie littéralement "guirlande", au sens de ce qui est prestigieux (ici, l'appartenance à la haute noblesse). Le duc de Westminster fait ainsi entendre par cette devise qu'il veut être reconnu pour son mérite personnel, en tant qu'homme, et non par sa simple naissance. C'est là une marque d'humilité.

Blason figurant sur le site Noble y real

Tapis de la porte d'entrée de l'hôtel aux armes de Westminster
(Photographie : Pierrette Colas)

L'Armorial du Duché de Westminster sur le site Héraldique Européenne

Le titre de duc de Westminster a été créé en 1874 par la reine Victoria dans la pairie du Royaume-Uni. Elle l'attribua à Hugues Lupus Grosvenor (1825-1899), 3ème Marquis de Westminster, Comte Grosvenor, Vicomte Belgrave, Baron Grosvenor d'Eaton. Le titre est donc lié à la cité de Westminster.

Hugues Lupus Grosvenor en 1878

Hugh Grosvenor en tenue de Grand Veneur (1880-1885)

L'actuel duc de Westminster, né en 1951.
(L'illustration de droite provient du site Héraldique Européenne.) 

Nous remercions le personnel de l'hôtel pour son accueil et son concours.