mardi 29 avril 2014

Les quatre saisons des blasons

À l'Automne, la nature semble mourir : les feuilles tombent, les fleurs sèchent, la pluie dilue tout, la terre se durcit. Survient alors l'Hiver qui recouvre cet affligeant spectacle d'un manteau de glace. Est-ce la fin ? Non ! émue par tant de désarroi, une grande lumière éclaire le paysage, à tel point qu'au Printemps surgit une nouvelle forme de vie. La terre alors reprend ses activités : les arbres reverdissent, leur succède le parfum des fleurs et partout on entend les voix de la Nature.... Mais ces folles créatures n'ont point de limites et, à nouveau, le soleil d'Été se fâche, il luit... luit si fort que le monde finit par se taire et chacun retourne à sa place.

Le blason de l'Automne


Échiqueté de sable et de tanné au puits d'argent brochant sur le tout.

De sable et de tanné parce qu'en cette saison la terre semble un peu mourir, le puits renvoie aux pluies abondantes de l'automne.


 



Le blason de l'Hiver

Contre palé d'azur et d'argent, à une croix recroisetée d'or brochant sur le tout.

L'azur du ciel, l'or du soleil et les reflets argentés de la glace, telles sont les plus belles couleurs de l'hiver. La partition contre palée représente les multiples facettes des cristaux de glace dont les teintes varient du bleu à l'argenté. La croix symbolise les quatre points cardinaux, l'espace et le mouvement, la lumière qu'il peut y avoir certains jours d'hiver et qui éclaire la glace et le ciel. La croix recroisetée évoque aussi un flocon de neige.
Certes ce blason est à enquerre mais la neige et le ciel d'hiver ne peuvent pas être aussi lumineux
sans la lumière d'or du soleil.

Le blason du Printemps


Parti d'or et de tanné, aux deux lézards grimpants accostés, de sinople. 

Au printemps, la terre revit (tanné), le soleil fait sentir la chaleur de ses premiers rayons (or) et la verdure sera nouvelle (le lézard qui mue régulièrement). Le lézard symbolise la renaissance de la végétation, il représente la vie parce que c'est un animal primitif qui a traversé tous les âges depuis la préhistoire et qui a besoin de la chaleur du soleil et de la terre pour vivre, comme les plantes.
Ce blason est à enquerre également car on ne peut pas dissocier le lézard de la terre et du soleil.

Le blason de l' Été


Fasce en pointe, d'or et d'argent, au lion rampant regardant à la queue contournée de gueules, brochant sur le tout.

Le lion, le roi des animaux, le Dieu soleil... L'or et l'argent pour la lumière de cette saison. La partition fasce en pointe suggère le silence de la nature lorsque le soleil est au zénith, c'est-à-dire dans toute sa souveraineté.

1 commentaire:

  1. Une proclamation (Pays de Poésie 15-8-13)
    ------------------

    Au début de sa vie, le poète chantonne,
    Trouvant bonne saveur à chacun de ses jours ;
    Il dit que les saisons ne sont point monotones,
    Car chacune des quatre est le temps des amours.

    Puis son printemps s’enfuit, son été l’abandonne,
    Son ciel devient porteur de gros nuages lourds ;
    Il s’aperçoit alors que c’est déjà l’automne
    Et qu’il voit s’approcher la fin de son parcours.

    Ce n’est pas pour si peu que son désir s’écroule,
    Comme une forte nef, il ne craint point la houle ;
    Il reste maître à bord de son monde flottant.

    Son âme, en son hiver, restera printanière ;
    De l’amour il tiendra bien haute la bannière,
    Fredonnant ce poème en son dernier instant.

    RépondreSupprimer