mercredi 28 mai 2014

Les contes par les images d'Épinal

L'expression "image d'Épinal" a pris au fil du temps un sens figuré, qui désigne une vision emphatique, traditionnelle et naïve, qui ne montre que le bon côté des choses.Elle est synonyme de cliché, d'idéal irréaliste.


En 1796 , Jean-Charles Pellerin a mis en place l'Imagerie d'Épinal et popularisé les estampes aux couleurs vives reproduisant des scènes de la vie quotidienne. En 1880, Pellerin imprime des prospectus pour les entreprises et les partis politiques, pour la littérature, des abécédaires et autres documents pédagogiques, des devinettes, des chansons illustrées, des découpes de papier et des plaques de soldats. Des contes comme Le Chat Botté, Cadet Roussel et Pierrette ont été imprimés à ce moment-là . Entre 1880 et la Première Guerre mondiale, l'Imagerie vend plus de 10 millions d'illustrations par an dans le monde entier et dans de nombreuses langues. 



L'arrivée des médias modernes ralenti la production de l'entreprise et ce, dès le lendemain de la Première Guerre mondiale. Épinal, France est surtout connu pour les " Images d' Épinal » - ce qui est maintenant une expression courante en langue française - les estampes populaires créées par une société locale , Imagerie Pellerin et la famille Pellerin . Ces gravures sur bois pochoir ( peint à la main en utilisant des modèles ) de sujets militaires , l'histoire napoléonienne , personnages de contes et d'autres thèmes folkloriques ont été largement distribués dans tout le 19ème siècle.





Au XIX° siècle , les images d’Épinal commencent à s’adresser aux enfants, ainsi sont imprimés des contes de fées, des histoires, des planches à découper…L’image ne comporte plus un grand tableau mais seize petits carrés expliqués chacun par une légende de trois ou quatre lignes. C’est cette mise en page qui sera reprise dans les illustrés pour enfants.  








Ali-Baba

La Belle-au-Bois-Dormant

La Biche au Bois

Le Chat Botté

Le Prince Marcassin

Peau d'Âne

Le Petit Poucet

Riquet à la Houppe
 

Robinson suisse
Divers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire