vendredi 11 juillet 2014

Edward Henry Potthast (1857-1927), le peintre des plages

Edward Henry Potthast (1857-1927) est un peintre impressionniste américain, connu pour ses peintures des plages de New York et de la Nouvelle-Angleterre. Élève de Thomas Satterwhite Noble, de juin 1879 à mars 1881, il part ensuite étudier à l'Académie royale de Munich, avec le professeur d'origine américaine Carl von Marr. Après son retour à Cincinnati, sa ville natale, en 1885, il reprend ses études avec Noble. En 1886, il part pour Paris où il étudie avec Fernand Cormon. En 1895, il déménage à New York où il restera jusqu'à sa mort, en 1927. 

Jusqu'à l'âge de trente-neuf, Potthast gagne sa vie comme lithographe. L'achat d'un de ses tableaux par le Musée d'Art de Cincinnati l'encourage à abandonner la lithographie et à se destiner à la peinture. Au début, ses tableaux conservent les couleurs sobres et forts contrastées de l'école de Munich, jusqu'à ce qu'il adopte la palette impressionniste, à la fin de sa carrière.

Après son arrivée à New York, Potthast travaille comme illustrateur de magazines et expose régulièrement à la National Academy of Design, à la Société des artistes américains et au Club Salmagundi, remportant de nombreux prix. En 1908, il installe son atelier dans le bâtiment Gainsborough. Par la suite, il peint des images de Central park, saturées de soleil, des paysages de Nouvelle-Angleterre et, surtout, les plages de Long Island, des scènes qui seront sa marque de fabrique, si l'on peut ainsi dire, et qui feront sa réputation. Ses tableaux sont exposés dans de nombreux grands musées aux États-Unis.

Ci-dessus, de gauche à droite, les maîtres auprès desquels Edward Henry Potthast s'est formé : Thomas Satterwhite Noble (1835-1907), Carl von Marr (1858-1936) et Fernand Cormon (1845-1924).

At the beach

At the Seashore

191O

A Holliday, 1915

A summer vacation

Brighton Beach

 By the Shore

Children at play on the beach

Brother and sister,1915

Summer day, Brighton Beach







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire