mercredi 30 juillet 2014

Héraldique universitaire : Cambridge (Royaume-Uni)

L’université de Cambridge (Angleterre) est la deuxième plus ancienne université britannique (la première étant l'université d'Oxford). C'est l'une des plus prestigieuses universités du monde. Elle forme, avec l’université d'Oxford, la quasi-totalité des élites politiques et intellectuelles du Royaume-Uni depuis des centaines d'années et représente la quintessence du système universitaire élitiste anglais.

Cambridge fut fondée en 1209 par des universitaires fuyant Oxford après un différend avec les dirigeants locaux. Toutefois, le collège le plus ancien encore existant à Cambridge est Peterhouse, fondé en 1284. Ce fut en 1318 que l'université obtint du pape Jean XXII le droit de délivrer des diplômes. Cambridge signifie « Pont sur la Cam », qui est la rivière qui traverse la ville. À la différence d'Oxford, où la ville précéda l'université, la ville de Cambridge n'existait pas au moment de la création de l'Université. C'est la raison pour laquelle il est assez agréable d'y faire ses études, car pour se rendre de son Collège au lieu d'étude, il est très courant de traverser des parcs et des champs où l'on peut encore voir du bétail.



L'université est composée de 31collèges constituants, dont trois réservés aux femmes, où s'organise la vie quotidienne, et de l'administration centrale de l'université.


Les enseignements forment, jusqu'au sein des collèges, une série de facultés disciplinaires auxquelles s'ajoutent des facultés globales rattachées directement à l'administration centrale de l'université. Au total, on en compte près de 150, aux côtés d'autres formes d'organisation plus marginales qu'on pourrait comparer aux instituts français. Facultés et instituts sont groupés en départements formant six Schools. Chaque école dispose de son organisation propre, où domine un conseil formé des délégués des différentes institutions constituantes. Ce sont les écoles de : Sciences humaines, Biologie et vétérinaire, Médecine, Sciences sociales, Physique et Technologies 

Au sommet se trouve l'Université à proprement parler, qui dispose elle aussi d'une dotation propre. Elle se compose d'une série de conseils (grand conseil, sénat, conseil général des facultés) et d'une série d'officiers (chancelier et vice-chancelier, intendant et vice-intendant, ainsi que le commissaire). Le sénat, réuni avec les officiers et de rares personnalités extérieures forme la Regents House, qui est l'organe dirigeant l'université. Aujourd'hui, le chancelier de l'université est le duc d'Édimbourg et le vice-chancelier est le professeur Leszek Borysiewicz. Si le premier est le président honoraire de l'université, c'est le second qui en assure de fait la présidence. Les dotations cumulées des collèges et de l'université s'élèvent à 4,1 milliards de livres, ce qui fait de Cambridge l'université la mieux dotée d'Europe.

Sceaux de l'université de Cambridge


Blason de l'université de Cambridge

Autres versions du blason

Les blasons des collèges constitutifs de Cambrige

Peterhouse
(fondé en 1284)

La fondation de Peterhouse remonte à 1280, lorsque des lettres patentes d'Édouard I, datées du 24 décembre 1280, ont accordé à Hugo de Balsham le droit de garder un certain nombre de scholars (étudiants boursiers) à l'Hôpital St John, où ils devaient vivre selon les règles des étudiants de Merton. À la suite de désaccords entre les étudiants et les frères de l'hôpital, tous demandèrent une séparation. Ainsi, en 1284, Balsham transféra les étudiants vers le site actuel du collège avec l'achat de deux maisons juste en dehors de la ville et de la porte de Trumpington pour y loger le Master et quatorze brillants mais pauvres Professeurs¨(Fellows). L'église de Saint-Pierre-hors-de-la-Porte-de-Trumpington (maintenant Église de St Mary the Less) fut alors utilisée par les étudiants. L'évêque Hugo de Balsham décéda en 1286 et légua 300 marks qui furent utilisés pour acquérir plus de terrain au sud de l'église Saint-Pierre, sur lequel le Hall du collège fut construit.

Peterhouse Fellow's garden, lithographie de 1907


Clare College
(fondé en 1326)

Fondé en 1326, grâce à la fortune d'Elizabeth de Clare et de Gilbert de Clare, 7e comte de Gloucester. Le collège fut d'abord baptisé University Hall. Il est notamment connu pour son chœur de chambre de très haut niveau qui se produit dans le monde entier.  
Entrée principale de Clare College


Pembroke College

Fondé en 1347, il est jumelé avec The Queen's College d'Oxford.


 


Gonville & Caius College
(fondé en 1348)


Fondé en 1348 par Edmund Gonville et à nouveau en 1557 par John Caius. Il doit son nom à l'un de ses deux fondateurs, John Caius, qui latinisa son nom lorsqu'il étudiait en Italie. Le collège est depuis longtemps réputé pour l'enseignement de la médecine : John Caius (qui donna pour emblème au collège un caducée), et William Harvey sont deux des plus éminentes personnalités de cet établissement. Parmi les autres scientifiques ayant fréquenté le collège, il y a lieu de mentionner Francis Crick (codécouvreur de la structure de l’ADN), James Chadwick (découvreur du neutron), et Howard Florey (inventeur de la pénicilline). 




Trinity Hall

Fondé en 1350 par Willima Bateman, évêque de Norwich.


La bibliothèque de Trinity Hall


Corpus Christi
(fondé en 1352)

Corpus Christi College est l'un des anciens collèges de l'Université de Cambridge. Il a été fondé en 1352 par les guildes de Corpus Christi et de la Vierge Marie. Il a la particularité d'être le seul collège fondé par les habitants. Le Collège se consacre à l'enseignement et à la recherche, effectués sur le site de sa fondation originale, en plein centre médiéval de Cambridge, et à son site de troisième cycle, à Leckhampton. 
L'ancienne cour intérieure de Corpus Christi College

Nouvelle cour de Corpus Christi College


Magdalene College
(fondé en 1428)

Fondé en 1428 par le roi Henry VI, Magdalene se prononce "Maudlyn" en raison de l'influence des Tudor et de Sir Thomas Audley. Magdalene est réputé pour ses résultats académiques au sein de l'université 1 ainsi que pour son bal de fin d'année. Le collège est jumelé avec le Magdalen College d'Oxford.



King's College
(fondé en 1441)

King's College fut fondé en 1441 par Henri VI. Dès 1445, une subvention du roi permit de construire des édifices imposants, amenant la condamnation en impasse de quelques rues de la ville. Les locaux devaient accueillir à l'origine un prévôt et 70 étudiants. Le collège était réservé aux élèves de la public school d'Eton College, un privilège qui se maintint jusqu'en 1865. Sa chapelle est l'un des plus beaux exemples de l'architecture gothique britannique.



Queen's College
(fondé en 1448)


Le collège a été fondé en 1448 par Marguerite d’Anjou (épouse d'Henri VI d'Angleterre) dont il porte les armoiries brisées. Il est fondé à nouveau en 1465 par Élisabeth Woodville (épouse d'Édouard IV d'Angleterre). Cette double fondation se reflète dans l'orthographe de son nom : « Queens' », et non « Queen's », bien que le nom complet soit The Queen's College of St Margaret and St Bernard, commonly called Queens' College, in the University of Cambridge
L'entrée principale du Queen's College

Mathematical Bridge du Queens' College



St. Catharine College
(fondé en 1473)

Fondé en 1473, l'édifice comprend trois corps de bâtiments construits par Robert Grumbold.



Jesus College
(fondé en 1496)

Ce collège était autrefois un couvent bénédictin.


Christs College
(fondé en 1505)
 


Le collège s'est développée à partir de God's House fondée en 1437 sur les terres maintenant occupées par le King's College (Cambridge). Elle a reçu son premier permis royal en 1446. Elle s'est déplacée à son emplacement actuel en 1448 où elle a reçu son deuxième permis royal.
L'entrée de Christ's College

Christ's College, première cour

Christ's College, deuxième cour


St. John's College
(fondé en 1511)

Son nom officiel complet est The Master, Fellows and Scholars of the College of St John the Evangelist in the University of Cambridge. Parmi les alumni du collège, on retrouve neuf lauréats du prix Nobel, six premiers ministres, trois archevêques, deux princes, et trois saints.

Il a été fondé en 1511 par Margaret Beaufort, comtesse de Richmond et de Derby, mère d'Henri VII d'Angleterre. Les buts du College, tel que défini dans ses statuts, sont la promotion de l'éducation, de la religion, de l'étude et de la recherche. St John's College est une organisation caritative (charity) selon le droit anglais. Avec 135 enseignants associés (fellows), 530 étudiants et 300 doctorants, il est le deuxième plus important collège de Cambridge. 



Trinity College
(fondé en 1546)

Fondé en 1546 à Cambridge par Henri VIII, Trinity College constitue le plus grand des 31 collèges de l'université de Cambridge. C'est aussi le collège le plus riche du Royaume-Uni, patrimoines des collèges d'Oxford et Cambridge confondus. Trinity College possède un effectif d'un millier d'étudiants par an. Parmi ses anciens membres (étudiants ou enseignants), le collège compte 32 prix Nobel, une performance unique au monde au regard du faible nombre d'élèves accueillis chaque année. 


Emmanuel College
Il fut fondé en 1584 par Sir Walter Mildmay.




Sidney Sussex College
 Il a été fondé en 1596 par Frances Radclyffe, comtesse de Sussex.





Downing College

Fondé en 1800, il est le seul collège à avoir été ajouté à l'Université de Cambridge entre 1596 et 1869.




Girton College

Fondé en 1869 par les féministes Emily Davies et Barbara Bodichon.

  


Emily Davies (1830-1921) et Barbara Bodichon (1827-1891)


Newnham College
(fondé en 1871) 

L'accès des jeunes femmes à l’Université de Cambridge doit énormément aux initiatives prises par le philosophe Henry Sidgwick, fellow de Trinity College. Les premières conférences ouvertes aux dames à Cambridge remontent à 1870 : leur succès fut tel que Sidgwick, l'un des conférenciers, prit dès 1871 en location une maison sur Regent Street pour héberger en semaine celles qui ne pouvaient s'y rendre tous les jours. Il s'associa les services d’Anne Clough, une directrice d'école du Lake District, pour diriger ce petit internat.


Selwyn College
(fondé en 1882)

Selwyn College a été fondé en 1882, à la mémoire de George Augustus Selwyn (1809-1878), le premier évêque de la Nouvelle-Zélande dans l’Église anglicane, et, à la fin de sa vie, évêque de Lichfield. Il a été approuvé comme un collège dans l'université en 1958.


Hughes Hall
(fondé en 1885)




St Edmund's College
(fondé en 1896)




 New Hall College

Fondé 1954, c'est un collège réservé aux femmes.




Churchill College

Fondé en 1960 sur une initiative de Winston Churchill qui, impressionné par le Massachusetts Institute of Technology, voulait créer une institution semblable en Grande-Bretagne. Il a finalement échangé ses plans contre la proposition plus modeste de créer à Cambridge un collège orienté vers la science et la technologie dans l'université. Churchill voulait un mélange avec des non-scientifiques, pour garantir une formation et un environnement propices pour des étudiants et des professeurs.


Darwin College  
(Fondé en 1964)
  

Fondé en 1964, il fut le premier collège à n’accepter uniquement que des « postgraduate students », c’est-à-dire des étudiants en Master (équivalent d’un niveau bac + 5 en France ou simplement d'une maîtrise au Canada) ou en Ph.D. (équivalent du doctorat). Aujourd’hui, Clare Hall College est le second collège à n’accepter que des postgraduate students. Ce collège fut nommé en l’honneur de la famille Darwin qui jadis possédait les terres sur lesquelles il fut construit.


Churchill College
(Fondé en 1965)




Wolfson College
(Fondé en 1965)



Fitzwilliam College
(Fondé en 1966)


(Fondé en 1976)




Robinson College
(Fondé en 1977)



Il existe également des collèges théologiques à Cambridge (par exemple, Westminster College et Ridley Hall) qui sont généralement affiliés à l'université à travers la fédération théologique de Cambridge.

On peut également ajouter à cette liste les collèges qui n'existent plus aujourd'hui :
- King's Hall fondé en 1317 ;
- Gonville Hall fondé en 1348 est devenu Gonville & Caius en 1557 ;
- Michaelhouse qui sous le règne du roi Henri VIII d'Angleterre a fusionné avec King's Hall pour former Trinity en 1546.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire