samedi 26 juillet 2014

Si tu es sage comme une image, nous irons à la plage

La plage comme lieu de détente et de sain plaisir n'existe que depuis la Restauration et fut d'abord l'apanage de l'aristocratie française et anglaise, une élite venue chercher, sur les conseils de leurs médecins, les trois vertus de l'océan :« la froideur, la salinité et la turbulence ». La Manche, étant la mer la plus proche de Paris, aura leur prédilection. Suivent les artistes peintres qui popularisent certains lieux devenus emblématiques. Enfin, l'arrivée du train et l'expansion rapide d'un réseau ferré de qualité, sous le Second Empire, va peu à peu développer le tourisme, essentiellement bourgeois. Il faudra attendre les congés payés de 1936 pour voir affluer les gens du peuple, lesquels, précisons le, privilégieront le Sud et son soleil. Les plages de la Manche, quoique très fréquentées, ont su garder cette touche presque intimiste, un peu décalée des usines à baignades que sont devenues la plupart des grandes plages courues par la masse.









































 







Série allemande de chromos Liebig de 1895


Série française de 1901