dimanche 3 août 2014

La biscuiterie Lefèvre-Utile de Nantes

En 1846, Jean-Romain Lefèvre, né en 1819 à Varennes-en-Argonne en Lorraine, s’installe à Nantes pour y reprendre une pâtisserie. Sur le conseil de son épouse Pauline-Isabelle Utile, originaire du même lieu, il nomme le commerce « Fabrique de biscuits de Reims et de bonbons secs ». Le jeune pâtissier vend le biscuit anglais très réputé, Huntley & Palmers, et diverses sortes de biscuits sortis de son propre four. Apportant avec lui ses pratiques et recettes héritées de sa région natale, il étonne les Nantais habitués jusqu’alors aux biscuits anglais. Vers 1860, Jean-Romain Lefèvre et Pauline-Isabelle Utile décident de réunir leurs noms : dès lors, le nom patronymique Lefevre-Utile sert de marque. L’enseigne Lefèvre-Utile deviendra L-U, puis LU, la marque désormais connue dans le monde entier.

La boutique est appréciée pour la vente de ses produits de qualité mais aussi pour son architecture. Vaste et haute, elle possède de belles moulures et des lustres mais aussi des boiseries murales conférant à l'ensemble un caractère haut de gamme et raffiné. Les produits vendus sont les Biscuits de Reims, les Boudoirs, les Biscuits Vanille, les Biscuits Champagne, les Langues de Chat, les Macarons, les Massepains et les Petits-Fours aux amandes. Ils sont disposés dans des coupes de cristal à pieds et plusieurs présentoirs proposent les biscuits destinés à la décoration.
Ci-dessus, Joseph Huntley et George Palmer qui fondèrent leur maison en 1822.


C’est Alfons Mucha qui le premier a joué avec les initiales L et U en réalisant une aquarelle pour le célèbre calendrier de l’année 1867, qui a servi de modèle pour la publicité Gaufrette Vanille. Avec Mucha, l’Art nouveau s’est emparé des biscuits.

Alfons Mucha par A. Tasev Warszawa, 1926

Le graphisme de Lu est cependant peu lisible. Le Petit Ecolier de Firmin Bouisset de 1897 propose un autre graphisme des initiales LU, qui se trouveront même empreintes sur le Petit beurre, inventé par Louis Lefèvre-Utile en 1886.

Trois graphies du sigle LU, le premier est un détail de l'affiche d'Alfons Mucha de 1896, le second est un détail de l’affiche de Firmin Bouisset de1897 et le troisième est le logo de 1989.



La gamme s'enrichit en fonction de l'actualité. Louis a compris que la création était signe de succès. Ainsi, il crée des biscuits pour les grands événements comme la visite d'un chef d'État étranger en France. Ainsi est crée Neva, biscuit russe pour la visite du tsar Alexandre III à Paris en 1892. De même, la Gaufrette Iceberg célèbre la seconde expédition en Antarctique de l'océanographe Jean-Baptiste Charcot en 1908. Enfin, une série de vignettes Aviation rend hommage à la traversée de la Manche par Louis Blériot en 1909. C'est aussi l'époque où l'entreprise abandonne la vente en vrac et commence le conditionnement de ses produits dans des boîtes en fer blanc. Ce type d'emballage a l'avantage d'assurer une plus longue conservation et offre un support idéal pour la réclame. Ces boîtes sont aujourd'hui très recherchées par les collectionneurs. 


À l'instar de la plupart des grandes maisons de son époque, Lefèvre-Utile édite des chromolithographies thématiques. En 1905 paraît une série sur les célébrités de l'époque : écrivains et artistes.










Calendriers

Calendrier de 1899

Calendrier de 1904

 Calendrier de 1908

Calendrier de 1910

Cartes de menus