dimanche 31 août 2014

Tyrosémiophilie ornithologique

Tyrosémiophilie ornithologique... Les mots savants ont un côté à la fois pompeux et drôle. Pour le non initié, il est quasi impossible de lier le premier mot à l'activité de collectionner les étiquettes de fromage et le deuxième à l'étude des oiseaux. Il y a encore mieux : les microtyrosémiophiles ou microtyrosémiophilistes collectionnent les étiquettes des petits emballages de fromage, telles que celles du fromage en portion. C'est là que l'étymologie s'en vient à la rescousse : scientifiquement parlé, une étiquette est un tyrosème, du grec ancien tyro (fromage), sémio (sens de l'image) et phile (amateur de). Idem pour l'ornithologie : du grec ancien ornis (oiseau) et logos (connaissance). Il s'agit donc d'une branche de la zoologie portant sur l'étude de la gent emplumée. La tyrosémiophilie a ceci de commun avec l'héraldique : il n'est rien qui lui soit étranger. La thématique est ouverte à tous les domaines.