samedi 20 décembre 2014

Beau silence


     Silence protecteur,
     parti ondé d'or adouci 
     et d'azur cotonné d'argent, 
     une caresse d'hermine 
     brochant sur la partition.

     Silence profond,
     c'est là que je demeure,
     en mes secrètes arcanes ;
     il y a là assez d'amour
     pour toute l'éternité.

     Haut silence, 
     loin du tumulte et du fracas 
     de ce monde hurlant et fuyant, 
     ne me quitte plus
     jamais !

             Beau silence,
             garde-moi du bavardage
             et de la faconde,
             de l'incontinence verbale 
             et du tout-à-l'égo ; 

             Doux silence, 
             mon oreiller de plumes, 
             murmure d'ange, 
             je pose mon âme 
             dans le creux de ton épaule. 
        
             Silence léger, 
             brise du soir,
             j'aime monter sur ta barque 
             de tranquillité ondoyante ; 
             la paix est ta sœur.