samedi 27 décembre 2014

Douze mots

     Dis-moi un mot doux 
     Plume 
     Dis-moi un mot sucré 
     Miel 
     Dis-moi un mot apaisant 
     Ange 
     Dis-moi un mot gentil 
     Viens 
     Dis-moi un mot gigogne 
     Toi 
     Dis-moi un mot rond 
     Regard
     Dis-moi un mot fleuri 
     Prairie 
     Dis-moi un mot caressant 
     Sourire 
     Dis-moi un mot d'espoir 
     Toujours
     Dis-moi un mot vrai 
     Maintenant 
     Dis-moi un mot secret 
     Amour 
     Dis-moi un mot définitif 
     Nous

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ! En fait, cette composition restitue, de manière un peu lapidaire, une réflexion que nous menions un jour, Marie-Louise et moi, sur la force des mots en tant que tels. La question que nous nous étions posée était : "Un mot peut-il se suffire à lui-même ?" Réponse : oui et non ; oui, par l'implicite de son contenu (comme ceux du poème) ; non, car ce contenu implicite est contextué par la question ou la demande (Dis-moi...) ainsi que par la personne qui demande et son rapport avec l'interlocuteur (qui induit un certain ton, donc un sens). Dire n'importe lequel de ces mots juste comme cela n'a donc aucun sens en soi. Cependant, un seul mot peut parfaitement résumer une pensée, un sentiment ou une intention...

      Supprimer