lundi 5 janvier 2015

Adieu


Il était une lumière mais il eut peur
Sa présence était source de vie mais cela
Lui pesait. Alors je retourne dans le froid,
... L'obscurité. Solide comme un roc, j'effleure

Les vents. Je sais que les tempêtes viendront et
Je laisserai couler la vie autour de moi
Mais je continuerai de l'écrire pas
A pas. Lui, il préfère la sécurité

D'une illusion. Il vocifèrera sur le
Monde et ses habitants, se croyant supérieur.
Je cesse de le poursuivre, ce n'est plus l'heure.

Dix ans d'Amour suffisent. Seule l'amitié,
Servante dévouée de l'Amour restera.
L'amitié est ici, l'Amour est au-delà.



Toile de John Dixon Batten (1860-1932) - The Garden of Adonis - Amoretta and Time (1887)