mardi 10 mars 2015

La tulipe en héraldique

Dans le langage des fleurs, la tulipe rouge signifie l'amour éternel, la tulipe panachée l'admiration et la tulipe jaune l'amour sans espoir. Elle est parfois présente en héraldique municipale.

Carqueiranne
(Var, Provence-Alpes-Côte d'Azur)


De sinople à l'araire d'argent, au chef d'or chargé de trois (fleurs de) tulipes feuillées chacune de deux pièces de gueules, mouvant du trait du chef.
Neydens
(Haute-Savoie, Rhône-Alpes)


De gueules à la croix d'argent, à une tulipe de Neydens au naturel, ployée en bande, brochant sur le montant supérieur de la croix et passant sous la traverse senestre. 
Saint-Ouen-du-Breuil
(Seine-Maritime, Haute-Normandie)


De gueules au léopard contourné d’or soutenu d’une burelle d’argent ; au chef cousu de sinople chargé de quatre fleurs de tulipe mouvant de la couture.
Ollainville
(Essonne, Ile-de-France)

Écartelé : au premier de sinople aux trois épis de blé d'or rangés en fasce, au deuxième d'azur aux deux fasces ondées abaissées d'or, à la tulipe de gueules tigée et feuillée de sinople brochant sur le tout, au troisième d'or aux deux fasces ondées haussées d'azur, à l'usine stylisée de deux cheminées de gueules brochant sur le tout, au quatrième d'or aux deux feuilles d'aulne de sinople posées en fasce tête-bêche accolées l'une sur l'autre.