mercredi 18 mars 2015

Les édifices religieux en héraldique


La représentation des édifices religieux sur les blasons diffère grandement selon qu'il s'agit d'évoquer une construction particulière, à vocation historique et patrimoniale, ou un type d'édifice en général, en tant que symbole, en rapport avec la religion. Selon le Manuel héraldique ou Clef de l'art du blason (L. Foulques-Delanos, Limoges, oct. 1816), une église essorée d'or (se dit quand la couleur de la toiture est différente du reste du bâtiment) symboliserait les révérence et honneur envers Dieu.

(Pas-de-Calais, Nord-pas-de-Calais)

De gueules à la chapelle d'or, au franc-quartier d'argent chargé d'un écureuil de gueules.
(Haut-Rhin, Alsace) 

D'azur à l'église d'argent flanquée à dextre d'un clocher à bâtière du même sommé d'une croisette d'or, le tout maçonné de sable, essoré de gueules, ouvert et ajouré du champ, posé sur une terrasse de sinople.

(Loir-et-Cher, Centre-Val de Loire)

D'azur à la chapelle d'argent sur une terrasse du même, surmontée d'une couronne de vicomte d'or.
(Dordogne, Aquitaine)

Coupé, au premier d’azur au château du lieu d’or mouvant du trait de partition, au deuxième parti, au I d’azur à l’église du lieu d’or en perspective, ouverte et ajourée de sable, et au II, d’azur à la lettre capitale cursive J d’or colletée d'une couronne de marquis du même.
(Nord, Nord-Pas-de-Calais) 

D’argent à une fleurs de lys de gueules, accompagné en chef, à dextre d’un soleil non figuré d'or et à senestre d’un croissant posé en barre du même, un portail d’église de sable brochant en cœur.
(Vosges, Lorraine) 

De sinople, à la chapelle à dextre et à l'alérion à senestre d'argent ; au chef denté de cinq pièces d'or chargé d'une rose de gueules.
(Indre-et-Loire, Centre-Val de Loire)

De gueules à la barre d'or, au château du lieu, à l'église du lieu à un évêque bénissant, le tout d'argent, rangé en bande et brochant.
La Chapelle-du-Bois-des-Faulx
(Eure, Haute-Normandie)

Parti: au 1er d'azur à la chapelle d'argent ouverte et ajourée de sable; au 2e d'or à la branche de hêtre feuillée de neuf pièces de sinople et fruitée de quatre pièces au naturel; le tout sommé d'un chef de gueules chargé d'un léopard d'or armé et lampassé d'azur.
(Morbihan, Bretagne)

Écartelé : au un d’hermine, au deux de sinople au chêne arraché d’or, au trois d’argent à une église d’or ouverte et ajourée de gueules, au quatre d’argent à trois pals d’azur, sur le tout de gueules à la croix alaisée d’argent gringolé d’or.
(Eure, Haute-Normandie)

Écartelé de gueules et d'azur, au pal diminué d'argent chargé d'une vergette ondée d'azur brochant sur la partition ; le un chargé de deux léopards d'or armés et lampassés d'azur ; le deux, d'une lettre capitale G d'or ; le trois, d'une tête de Saint Barthélemy d'argent nimbée d'or ; le quatre, d'une église au naturel.
(Ille-et-Vilaine, Bretagne)

D'or à un portail d'église d'argent mouvant de la pointe, maçonné et ouvert de sable, pavillonné d'azur et sommé du clocher de l'église du lieu aussi d'argent, maçonné aussi de sable et couvert d'azur, à la bordure de gueules frettée d'argent.
Montivilliers
(Seine-Maritime, Haute-Normandie) 

De gueules à l’église d’argent, le portail, à dextre, ouvert du champ, le clocher au centre ajouré aussi du champ et sommé d’une tête de crosse d’or, accosté de deux écussons d’azur aux trois fleurs de lys aussi d’or, ladite église soutenue d’un lézard de sinople en fasce.
Sainte-Mère-l'Eglise
(Manche, Basse-Normandie)

D'azur à l'église d'argent, couverte d'or et surmontée de deux parachutes aussi d'argent soutenant chacun une étoile du même, l'église chargée des lettres A et M capitales de sable, à la champagne cousue de gueules chargée d'un léopard aussi d'or.
(Dordogne, Aquitaine)

Tranché, au 1er, d'azur au portail d'église au clocher mur d'argent ouvert et maçonné de sable, au 2nd, de pourpre au portail d'église sommé d'un clocher couvert d'une flèche senestré d'un contre mur déclinant d'argent ouvert et maçonné de sable, au filet d'or brochant sur la partition.
Marmoutier
(Bas-Rhin, Alsace) 

D'azur au portail d'église romane de trois portes d'argent, ouvert, ajouré et maçonné de sable, posé sur une terrasse de sinople.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire