mardi 28 avril 2015

Les environs de Paris par les chromos anciennes

Enghien, l'église de Saint-Denis, Monthéry, Versailles, Saint-Germain, Vincennes, et Saint-Cloud comptent parmi les endroits les plus prestigieux et les plus célèbres des environs de Paris. Petit tour d'horizon par les chromos anciennes...
 
Enghien

Enghien doit son succès à l'efficacité à ses eaux sulfureuses, signalées en 1773 à l'Académie des Sciences par l'Abbé Cotte, curé de Montmorency, et qui furent mis à la mode par Louis XVIII. Son établissement thermal est bien connu des malades atteints d'affections cutanées ou des voies respiratoires ; son casino est très fréquenté par les Parisiens aimant le jeu. Le lac d'Enghien, long d'un kilomètre, large de près de 600 mètres, est charmant avec ses eaux bleues, les jardins qui y baignent, ses mille canots, ses fleurs et ses arbres. En été, les parties de canot font la joie des nombreux visiteurs ; en hiver, dès qu'il gèle, c'est le rendez-vous des patineurs.

L'église de Saint-Denis

Une autre curiosité des environs de Paris, c'est l’église de Saint-Denis, ville anciennement très industrielle située à environ 9 kilomètres au nord de Paris. Cette église, qui date du 8e siècle et subit maintes transformations, offre un grand intérêt artistique et historique. C'est en effet là que se trouvent les tombeaux de la plupart des rois de France, depuis Dagobert jusqu'à Louis XVIII.

Monthléry

Monthléry est une charmante petite ville à l'origine fort ancienne qui vit paisiblement au pied de sa Tour fameuse et au milieu de ses jardins potagers. Cette tour, ancien donjon d'un redoutable château-fort dont il ne reste plus que quelques ruines, se dresse sur le sommet d'une colline à 114 mètres d'altitude. Haute de 32 mètres, longées jusqu'au sommet par une petite tourelle accolée, elle a fort belle allure entre les tronçons des sombres remparts, avec ses murs noircis par les siècles et ses mâchicoulis saillant au 5e étage. Ses murs ont une épaisseur de plus de 2 mètres. Au sommet, sur la plate-forme, l'on jouit d'un des plus beaux spectacles que l'on puisse voir aux environs de Paris. A l'est, s'étale la Seine, avec la ville de Corbeil que de grands moulins, dont la production en farine est énorme, ont rendue célèbre.

Versailles

Versailles évoque un glorieux passé. Ce fut la ville des rois. C'est maintenant une somptueuse et calme petite cité qui semble pleurer les splendeurs d'antan. Son célèbre château, construit sous Louis XIII, fut transformé, agrandi et embelli par l'architecte Mansard sous Louis XIV qui en fit sa résidence préférée. Des jardins superbes, des pièces d'eau magnifiques, dus à l'artistique conception de Le Nôtre, vinrent encore augmenter la beauté et le charme de ce séjour admirable. Le grand roi y donna les fêtes les plus fastueuses que l'on puisse imaginer. Après sa mort, le palais fut délaissé. Louis XV préféra faire construire dans le voisinage un élégant pavillon, le Petit Trianon, que Louis XVI offrit à Marie-Antoinette qui le fit meubler et décorer très luxueusement.

Saint-Germain

Saint-Germain est, avec Versailles, le rendez-vous des étrangers qu'y attirent son Château, sa célèbre terrasse et sa forêt. L'origine du château remonte au XIIe siècle. Les rois de France l'habitèrent jusqu'à Louis XIV qui lui préféra Versailles. Il devint, en 1688, la demeure du roi Jacques II d'Angleterre qui y mourut ainsi que sa femme. Napoléon 1er y installa une école de cavalerie, la restauration un pénitencier militaire ; enfin, Napoléon III y plaça le musée d'antiquités gallo-romaines. Une des beautés du château est sa chapelle, une merveille d'art gothique. Non loin de Saint-Germain se trouve la forêt de Marly qui, elle aussi, eut son château ; mais de ce dernier il ne reste plus que des débris de mur. Une des curiosités est l'aqueduc de Marly, élevé sous Louis XIV pour amener aux bassins de Versailles les eaux de la Seine. Ses arches de pierre sont aujourd'hui inutilisées et ont fait place à une installation plus récente qu'on appelle la machine de Marly. 
 
Vincennes

Vincennes, située aux portes de Paris, est célèbre par son vieux château qui, commencé en 1327 par Philippe de Valois, servit successivement de résidence royale, de forteresse et de prison. Aussi est-il très riche en souvenirs historiques : mariage de Louis XIV et de l'Infante d'Espagne ; mort de Mazarin, etc. Le Duc d'Enghien y fut emprisonné, jugé et exécuté le 21 mars 1804. Une des curiosités est le donjon, belle tour carrée, flanquée de tourelles, atteignant 52 mètres de haut. Utilisé pendant des siècles comme prison, il retint, entre autres, dans ses cellules, Henri, roi de Navarre, père d'Henri IV, la duchesse de Longueville, le Prince de Condé, Fouquet, Diderot, Mirabeau, etc. Un escalier à vis, comptant plus de 300 marches, conduit à la plate-forme du donjon, d'où le regard embrasse un panorama immense : on y distingue, entre autres, la Marne dont les bords sont très visités par les pêcheurs et les eaux sillonnées par les canots. On y aperçoit aussi le viaduc de Nogent.
 
Saint-Cloud

Saint-Cloud est une ville coquettement groupée sur les gracieux coteaux qui dominent la Seine. Elle est célèbre par son parc et ses cascades. La grande cascade, où l'architecture et la sculpture s'associent d'une manière si pittoresque aux jeux de l'eau s'élançant en jets variés, ou retombant en nappes d'étages en étages, fut construite par ordre de Monsieur, frère de Louis XIV. Cet amphithéâtre architectural, que dominent en arrière de beaux massifs d'arbres, est couronné de figures colossales représentant des fleuves. La basse cascade recueille l'eau de la cascade supérieure et la distribue en nappes variées dans un bassin circulaire. Lors des grandes eaux, l'aspect est féerique. Près de saint-Cloud se trouve la Manufacture Nationale de Sèvres, dont les porcelaines sont très renommées. Elle fut créée en 1695 et subit diverses transformations. Il y a été installé un musée qui contient des collections de porcelaine et de céramiques très intéressantes.