mardi 4 août 2015

Héraldique parallèle

Peinture de Paul Kelley

Justine est entrée dans l'héraldique par la tenue vestimentaire, une approche plutôt singulière et improbable, presque iconoclaste, eu égard au sérieux et à la rigueur de cette science millénaire. Les vêtements portés sont évoqués sous l'angle des couleurs, combinant leur symbolique héraldique et leur langage traditionnel. De cette sorte, la tenue vestimentaire est quasi traitée comme un écu et les différents éléments qui la composent en représentent la partition. Héraldique parallèle est une lecture qui réinvestit l'héraldique de manière originale, en parallèle avec Poésie héraldique de Cochonfucius, dont les compositions inspirent à leur tour les contes de Pierrette, et Voies héraldiques, de Marie-Louise, qui s'intéresse plus spécialement à la symbolique des couleurs et des grandes partitions. Ce travail d'exploration est un véritable rafraîchissement de l'héraldique qui, tout en demeurant fermement établie sur ses bases traditionnelles et quasi inchangées, s'autorise ici des envolées plutôt curieuses et parfois surprenantes.