jeudi 31 décembre 2015

Deux haches d'or

Blason de Saint-Hélier  (capitale de l'île Anglo-Normande de Jersey)

Deux haches qui se morfondaient dans un atelier
Eurent cette conversation qu'ici je rapporte :
– Je me rêvais d'être une arme de chevalier,
Dit l'une, pourfendant les ennemis de toutes sortes.

– Moi, je me serais contentée d'une coupe en forêt
Car il n'est rien tant que j'aime que l'odeur du chêne,
Répondit l'autre. Seigneur, que j'en ai du regret !
Un jour, l'on troqua mon tranchant contre une chaîne.

– Autres temps, autres mœurs ! Nous voici à rouiller
Au fond d'une remise et à nous faire chatouiller
Nos solides manches en frêne par la vile vermoulure.

– La poussière ternit l'éclat de notre acier
Et bientôt, à bas prix nous serons négociées
Auprès d'un ferrailleur et adieu l'aventure !

mercredi 30 décembre 2015

Vivre

Peinture de Julien Hatswell & Hellip

Les jours sereins sont ceux sans question ni réponse,
Où seule Est la grâce d'Être en cet Instant.
Il semble alors que du chemin s'écarte la ronce
Et que le ciel est toujours couleur de beau temps.

Ne plus se comparer à rien ni à personne ;
Ne plus courir et n'être jamais en retard ;
N'avoir plus à parler dans le vide qui résonne
Et ne plus vouloir se mirer dans un regard.

Ici, un tribun qui déclame, là, une foule qui clame ;
Que reste-t-il de tous les engouements passés ?
Combien de cités par le sable effacées ?

Où chercherai-je ma demeure sinon en mon âme ?
Où irai-je quand l'Ailleurs est au creux de ma main ?
Est-ce donc vivre que d'espérer un lendemain ?

Caravan - Nine Feet Underground


Album : In the Land of Grey and Pink 1971 / Live : Nottingham 1990

Fides *

Peinture d'Alfredo Araujo Santoyo

Entre le clair-obscur des nuits d'abnégation
Et le temps distordu des jours de solitude,
Tandis que mon âme s'écorche en vaines rogations
Et que l'improbable garde toute sa latitude,

Mon cœur, tout ivre de sentiments sublimés,
Pressent de cette période de grâce la fin prochaine.
L'Ami, je crois qu'il va falloir nous arrimer
Car j'ai peur qu'un jour cet océan ne se déchaîne.

Étrangement, en mon fond je me réjouis
Qu'advienne enfin ce qui fut longtemps enfoui ;
L'impasse n'est que le refus de changer d'échelle.

Étroit est le chemin, il faut aller jusqu'au bout,
Peu importe si c'est dans la poussière ou la boue ;
À cette foi jurée, je demeurerai fidèle.

ML, Le chemin des étoiles
_____

* Dans la mythologie romaine, Fides ou Fidélité 
était la déesse de la bonne foi et de l'honneur.

Fou

Autoportrait présumé de Francisco de Zurbarán (1598-1664)
Extrait de Saint Luc en peintre devant la crucifixion, 1635-1640.

Souvent on entend dire de lui qu’il est fou
Sa vie ne ressemble pas à celle des autres
Du pur amour il se prétend être l’apôtre
Devant lui seul il aime se mettre à genou

Mais il ne s’en sent pas prisonnier pour un sou
Épris de liberté en son sein il se vautre
Nous faisons de cette dure quête la nôtre
Eluard ne fait pas exception pour le coup

« Je suis né pour te connaître / Pour te nommer »
Même le pire tyran va s’en réclamer
Se croyant libre alors qu’il est son propre esclave

Puisque soumis à ses insatiables pulsions
Contre elles « le fou » a sonné la rébellion
On ne peut être libre que si l’on s’entrave

Vincent

Sur la colline

 Blason de Villerupt  (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

La flamme du haut fourneau danse dans la nuit
L’enfant la regarde du haut de la colline
La langue de feu rouge-orangée le fascine
Les cloches de la chapelle annoncent minuit

A cette heure il devrait être rentré chez lui
Une montée d’angoisse serre sa poitrine
L'exaspération de ses parents il devine
C’est la troisième fois en un mois qu’il s’enfuit

Le fugueur ne veut plus retourner à l'école
L'instituteur, coups de pied et gifles il lui colle
Car il passe la plupart de temps à rêver

Dans le bourg le son d’une sirène s’élève
La police recherche le mauvais élève
Autour du cou un nœud coulant il fait glisser

Vincent
_____

D'azur à deux bars adossés d'or, accostés de deux croix de Lorraine de même et accompagnés en chef et en pointe de deux croix recroisetées d'argent ; mi parti d'or au haut-fourneau de sable, flambant de gueules sur une terrasse de sable avec une coulée aussi de gueules.

Mountains