samedi 4 février 2017

Bacchus d’azur




image de l’auteur

Dionysos, visitant la vigne sous l’orage,
S’en va droit devant lui d’un pas mal assuré ;
C’est ainsi, certains jours, il ne peut mesurer
L’enthousiasme divin qui lui monte au visage.

Ce héros se souvient du vin des anciens âges
Où les humeurs de Zeus il fallait endurer ;
Il n’est plus avec nous, pourquoi le déplorer,
Nous tâchons seulement d’imiter son courage.

Dionysos est joyeux, je l’entends, je le vois,
Il a du raisin mûr qu’il presse entre ses doigts,
Exerçant en ces lieux l’art de ne pas s’en faire.

C’est ainsi, mes amis, qu’il nous faut en user ;
Car le fruit de la vigne est doux comme un baiser,
Le patient vigneron le cueille pour vous plaire.

1 commentaire: