dimanche 12 février 2017

Chiroptères furtifs



image de l’auteur

Les chauves-souris d’or ont un regard de feu ;
Rien que les rencontrer, ça donne des suées,
Je ne les vois jamais passer dans le ciel bleu,
Ni refléter, le jour, la clarté des nuées.

Elles semblent vouloir écraser mon chemin ;
Je suis épouvanté, je voudrais une armure
Je voudrais qu’on me mette un sabre dans les mains,
À peine si je peux le dire en un murmure.

Je voudrais devenir un cavalier de fer
Dont plane le cheval, bien au-dessus des cimes,
Et ne plus avoir peur de ces oiseaux d’enfer :
Elle va m’étouffer, la crainte où je m’abîme !

2 commentaires: