mardi 14 février 2017

Un contestataire qui dérange


Blason famille Chrétien


    Jésus était juif. Il ne reniait pas la Torah, mais il déclarait que l'homme était libre et plus important que le respect de la Loi juive. Le Nouveau Testament raconte qu'il faisait des miracles pour soulager la misère des gens. Il a guéri des gens paralysés, des aveugles, des malades et même des personnes possédées par le diable! Comble de l'audace: il aurait soigné un lépreux. Or à l'époque, on pensait que la lèpre était une punition divine et il était interdit de toucher celui qui en était atteint...
    Peu à peu, le peuple a commencé à voir en Jésus le Messie, envoyé par Dieu pour aider les juifs à reconstruire Israël. Ses paroles et son comportement dérangèrent les autorités religieuses juives et les occupants romains: pour qui se prenait-il cet homme qui parlait de liberté et soignait les gens le jour du shabbat?
    Venu à Jérusalem pour célébrer la Pâque juive, Jésus fut accueilli par la foule. Mais Judas, l'un des douze apôtres, le livra aux Romains qui l'arrêtèrent pour trouble à l'ordre public. Le lendemain, Jésus fut condamné à mourir sur une croix. Il succomba au supplice et ses compagnons le déposèrent dans un tombeau. Trois jours après, on s'aperçut que le corps de Jésus avait disparu. Certains de ses disciples affirmeront bientôt l'avoir vu vivant: pour eux, Jésus avait ressuscité le matin de Pâque.
    L'écho de ce nouveau prodige s'est propagé très vite dans l'Empire romain. D'abord chez les juifs, puis auprès d'un nombre grandissant de non-juifs. Les gens y voyaient un message d'espoir: si Jésus était ressuscité, n'était-ce pas la preuve qu'une nouvelle vie était possible après la mort?
   Portée par les apôtres, la parole de Jésus-Christ connut un succès grandissant. Des petites communautés se formèrent, regroupant les fidèles du Christ: les chrétiens.

_____

D’azur, à la bande d’argent, accompagnée en chef, de quatre étoiles en orle, et côtoyée en pointe de trois roses tigées et feuillées, le tout d’argent