vendredi 3 mars 2017

La pensée du jour


Blason de la Tchécoslovaquie

“Car c’est être poète que regarder la vie et la mort en face, et réveiller les étoiles dans le néant des coeurs.”

L’ homme-joie (2012) de Christian Bobin

6 commentaires:

  1. Merci Vincent pour ce commentaire en Pays de Poésie, je l'ai publié en Héraldie comme tu le vois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois qu'on fréquente les mêmes lieux de perdition, enfin d'évasion, encore on peut considéré que se perdre s'est s'évader. Trop compliqué comme réflexion pour une fin d'après-midi. Sinon t'as vu, je fais le grand écart, je vais de Cioran à Bobin, des cimes du désespoir à l'homme joie. Il y'a de la poésie chez les deux, l'un semble pourtant subir la vie, l'autre en profiter, s'en émerveiller. Je dis bien "semble" parce que d'une part, il ne s'est pas suicidé et d'autre part, il a vécu jusqu'à 84 ans prenant très grand soin de sa santé, il a arrêté la cigarette à 60 ans (il craignait que son écriture du coup se tarisse), il avait un régime alimentaire strict et faisait des exercices physiques, vélo puis marche car il a eu peur de la circulation automobile, il semble même qu'il était un brin hypocondriaque... si il était si peu attaché à la vie pourquoi tant d'énergie à resté en bonne santé ? Si j'étais mauvaise langue, je dirais qu'il a toujours cherché à surfer sur les bonnes vagues, enfin celles qui étaient dominantes, sur le plan politique, l'idéologie nationaliste avant la victoire des alliés, et sur le plan philosophique le nihilisme, mais je ne suis pas mauvaise langue, je suis juste un mauvais penseur, en tous les cas beaucoup moins brillant que lui. Il a fait son job d'intellectuel, il a donné à penser. J'y pense, pour ce qui est de sa peur de mourir, et si il avait craint le jugement dernier du fait de ses prises de position pour les nazis et contre les juifs ? Mystère...

      Supprimer
  2. Merci Vincent pour ce commentaire, l'être humain est paradoxal n'est-ce pas? Tu as raison, je trouve, de ne pas être "mauvaise langue", c'est destructeur. Quant au jugement dernier ... laissons à Dieu ce qui appartient à Dieu. Néanmoins, je ne pense pas que Dieu nous ait créés pour nous juger, mais pour qu'on vive... avec lui.

    RépondreSupprimer
  3. Peut-être lui pas, c'était un fils de pope, je ne sais pas si les orthodoxes croient au jugement dernier ? Ca me fait penser à une citation de Woody Allen ;

    Je n'ai pas peur de la mort, mais quand elle se présentera, j'aimerais autant être absent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les orthodoxes croient au jugement dernier, tous les chrétiens croient au jugement dernier, les musulmans aussi.
      Pour les chrétiens le jugement dernier, c'est Jésus-Christ qui revient juger les hommes à la fin des temps.
      Je vais écrire quelques billets sur les orthodoxes.

      Supprimer